Amaatawalée

2005 , Galerie Agbe & Gbalicam, Paris 75005, France

Cette exposition fut la première constuite autour d’un texte reliant toutes les œuvres à la manière d’un poème. L’installation composée en référence à un jeu d’awalé rélié par le symbole de l’infini. Cette instalation cristalisait le poème d’Amaatawalé. Le jeu des semailles qui représente également le jeu de la vie. Un jeu où l’on donne à son adversaire les derniers pionts pourqu’il ne reste pas sur sa fin (faim). Un jeu de reflexion sur la vie et la mystique Africaine. Les tableaux s’inscrivaient tout autour de la salle. Les uns en référence aux autres, répercutant à l’infini les réflexions sur la mystique Africaine, son passé et son avenir.


  • Amaatawalée 2005 - Ernest Duku
  • Amaatawalée 2005 - Ernest Duku
  • Amaatawalée 2005 - Ernest Duku